Vous aider à améliorer votre habitat

Pour continuer à vivre chez vous, vous devez réaliser des travaux d’aménagement ou d’adaptation de votre logement.

En effet, avec les années, le risque de tomber s’accroît et les conséquences peuvent être plus graves. C’est pourquoi, même si vous avez encore le pied alerte, mieux vaut anticiper. Bien souvent, certaines adaptations simples suffisent à éliminer de votre logement des risques potentiels.

Pour vous aider à rester à domicile dans les meilleures conditions, la Carsat vous propose une aide spécifique : l’aide à l’amélioration de l’habitat.

Sous réserve du diagnostic fait par un évaluateur et du respect de certaines conditions, la Carsat peut vous accorder un soutien financier pour certains travaux.

En quoi consiste l’aide à l’amélioration de l’habitat ?

L’aide à l’amélioration de l’habitat passe par une première étape clé : l’évaluation de votre situation par un évaluateur agréé par la Carsat. Il vous rencontre pour :

  • Analyser et comprendre votre situation,
  • Vous apporter des conseils de prévention,
  • Vous préconiser éventuellement des travaux d'adaptation de votre logement.

Ces travaux peuvent être pris en charge par votre Carsat. En voici quelques exemples :

  • Travaux d'isolation (uniquement dans le cadre du dispositif Habiter mieux),
  • Aménagement sanitaire (remplacement baignoire par douche, lavabo suspendu, WC surélevé, remplacement robinetterie),
  • Remplacement d'une ancienne chaudière (uniquement dans le cadre du dispositif Habiter mieux),
  • Remplacement d'une chaudière à chargement manuelle par une chaudière automatique,
  • Mise en place/remplacement d'une VMC,
  • Motorisation et pose de volets roulants (pièces de vie),
  • Installation d'une plate-forme élévatrice ou d'un monte-escalier,
  • Création d'un lieu de vie au rez-de-chaussée…

Quel est le montant de la participation financière qui peut vous être accordée ?

La participation de la Carsat Centre varie selon vos ressources. Elle peut atteindre 3 500 €.

Pour en savoir plus sur l’aide à l’amélioration de l’habitat et faire une demande :

Les conditions à remplir et la marche à suivre pour déposer une demande

L’imprimé de demande

Pour vous, retraité ex-travailleur indépendant, dès lors que votre cotisation au régime complémentaire indépendant (RCI) est supérieure ou égale à 3 années vous pouvez bénéficier d’une aide complémentaire pour diminuer votre reste à charge. Elle viendra en complément de l’aide habitat allant jusqu’à 3500€.

 

focus principe calcul reste a charge.png

Aucune demande complémentaire à effectuer, les conseillers de l’Action Sociale se chargeront de vérifier votre éligibilité.